Bibliothèque du Cnam : réouverture de la salle de lecture dans l’ancien réfectoire des moines entièrement rénové

19 septembre 2019

La salle de lecture de la bibliothèque centrale du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) a rouvert ses portes le 26 août 2019. Installé dans l’ancien réfectoire du prieuré de Saint-Martin-des-Champs, cet édifice gothique remarquable a fait l’objet d’importants travaux de rénovation. En septembre, une programmation d’événements invite le public à une (re)découverte de ces lieux fermés depuis près de 4 ans et demi.

À l’occasion de cette réouverture, la bibliothèque accueille le public, auditeurs et étudiants, enseignants et chercheurs, en quête de nourriture intellectuelle, pour une visite de cette somptueuse « salle à manger » des moines. La salle de lecture est accessible aux horaires d’ouverture et se visite gratuitement sous réserve de ne pas déranger les lecteurs. Jusqu’au 16 novembre, les visiteurs pourront y découvrir l’exposition Aux origines de la bibliothèque centrale qui retrace, à travers une sélection de six documents issus de ses collections, son histoire et celle du réfectoire de Saint-Martin-des-Champs dans lequel elle est installée depuis 1852. Également au programme des « agapes » : dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, des visites libres le samedi 21 septembre de 15h à 18h et des visites guidées sur inscription le dimanche 22 septembre de 10h à 18h, ainsi qu’une visite commentée le mardi 24 septembre de 11h30 à 12h.  

Le prieuré de Saint-Martin-des-Champs a été fondé en 1060 par le roi carolingien Henri Ier. Son réfectoire, bâtiment de dimensions imposantes construit vers 1230, présente une façade intégralement visible depuis de la cour d’honneur du Cnam. À l'intérieur, sept colonnes d'une extrême finesse soutiennent des voutes en ogive à 15 mètres de hauteur, donnant à l’édifice une remarquable légèreté aérienne. Considéré comme un des plus anciens monuments gothiques de la capitale, l’édifice a été érigé selon les connaissances techniques et architecturales des premiers compagnons bâtisseurs. Le portail monumental à décor de feuilles d'acanthe, permettant de rejoindre le cloître et la chaire du lecteur, desservie par un escalier à claire-voie pratiqué dans l'épaisseur du mur, sont sans doute parmi les plus beaux témoignages de leur savoir-faire. Bien qu’échappant aujourd’hui au regard des lecteurs, la charpente du réfectoire, datant des années 1215-1220, est, elle aussi, un vestige particulièrement précieux de l’ancien monastère. En 1794, à la création du Conservatoire des arts et métiers, le réfectoire est transformé en entrepôt de munitions, la bibliothèque est d’abord installée dans l’actuel musée des Arts et Métiers. Puis, à partir de 1852, la salle de lecture s’installe définitivement dans l’ancien réfectoire restauré dans le cadre d’une vaste campagne de travaux menée par l’architecte Léon Vaudoyer.

Aujourd’hui, la bibliothèque accueille les auditeurs du Cnam, les enseignants et les chercheurs. Ses collections sont constituées par un fonds d’excellence en histoire des sciences et des techniques, enrichi autour des disciplines enseignées au Conservatoire. Elle met à disposition plus de 200 000 volumes ainsi qu’un fonds ancien de près de 10 000 volumes, dont six incunables, six cents ouvrages du XVIe siècle, près de deux mille ouvrages du XVIIe et plus de quatre mille du XVIIIe siècle. Sa salle de lecture, entièrement rénovée, dispose de 160 places assises. En 2013, une modernisation des installations a été entreprise pour un montant total des travaux de 3 381 417 €, financée à hauteur de 300 000 € par la Région Île-de-France. Celle-ci comprend l’aménagement d'un espace d'accueil et de deux salles d’étude destinés au travail en groupe, ainsi que la modernisation des éclairages et des mobiliers. De 2015 à 2019, d’importants travaux structurels ont dû être réalisés. La direction des travaux, dont le coût s’élève à 684 000 €, a été confiée à François Jeanneau, architecte en chef des monuments historiques. Après une phase d’étude de structure, les travaux ont été effectués de décembre 2018 à avril 2019. Les maçonneries de l’ensemble des voûtes ont été restaurées. Le voutement a été consolidé par la mise en place de tirans en tiges de fibre de verre scellées chimiquement dans les murs, ainsi que par des tirans en acier précontraint ancrés dans les contreforts extérieurs. Les pièces de bois constituant la charpente ont été restaurées, confortées et renforcées par triangulation, ceci complété par un renforcement spécifique des assemblages.  Le réfectoire ainsi rénové et rendu à ses lecteurs sera inauguré officiellement le samedi 21 septembre 2019 à 11 heures, par Olivier Faron, administrateur général du Cnam.

En savoir plus sur les bibliothèques du Cnam

En savoir plus sur la programmation de réouverture au public

En savoir plus sur l’histoire du prieuré Saint-Martin-des-Champs : La Deuxième Fille de Cluny, grandeurs et misères de Saint-Martin-des-Champs, Alain Mercier, 2012.

Vue intérieure du réfectoire du Prieuré Saint-Martin des ChampsBibliothèque centrale vide avant travauxBibliothèque centrale, salle de lecture, septembre 2019

Vue intérieure du réfectoire du Prieuré Saint-Martin des Champs (Tous droits réservés-Cnam)
Bibliothèque centrale vide avant travaux (Dircom Cnam © Sandrine Villain)
Bibliothèque centrale, salle de lecture, septembre 2019 (Dircom Cnam © Sandrine Villain)