L’ESGT du Cnam devient officiellement école associée du réseau Polytech

Dircom Cnam © Laurence Benoit

13 mars 2020

L’École supérieure des ingénieurs géomètres et topographes (ESGT) du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) devient la 2e école associée au sein du réseau Polytech . Annoncée en septembre 2019, la signature officielle de la convention a eu lieu le jeudi 12 mars 2020 à Paris.

Cette signature s’est déroulée en présence d’Olivier Faron, administrateur général du Cnam, Laurent Morel, directeur de l’ESGT, Yves Bernard, coordinateur du réseau Polytech, Mélinda Bouquerel, directrice de la Fondation partenariale Polytech, Christian Larroche, directeur de Polytech Clermont en charge du pilotage des demandes d’association au sein du réseau et Christophe Léger, directeur de Polytech Orléans, membre du comité exécutif de la fondation Polytech.

L’ESGT rejoint ainsi officiellement l’ENSIM (École d’ingénieurs Le Mans Université), école associée depuis mai 2017 au sein du réseau Polytech. Les écoles associées partagent des valeurs communes au réseau Polytech avec un mode de fonctionnement proche de celui des 15 écoles membres. En devenant école associée, l’ESGT s’engage à partager le même mode d’admissions que les écoles membres du réseau Polytech pour les bacheliers (concours Geipi Polytech) et pour les élèves des classes préparatoires aux grandes écoles (concours Polytech – CPGE). Par ailleurs, l’ESGT pourra bénéficier des travaux des commissions nationales (pédagogie, relations internationales, relations entreprises, admissions, administration) et de l’expertise en ingénierie pédagogique déployée par le réseau.

Un partenariat sous le signe d’un enrichissement mutuel

À travers ce dispositif de partenariat, l’ESGT renforce son positionnement et consolide son modèle de formation des ingénieurs. De plus, cette association a pour vocation à accroître les coopérations avec les autres écoles du réseau. L’apport d’une école formant à des métiers très spécifiques, comme ceux de géomètre, de topographe, et plus généralement de l’aménagement du territoire et du cadre de vie, contribue à l’enrichissement mutuel par le partage d’expériences et l’offre de débouchés.

Réciproquement, en matière de pédagogie et d’organisation, le réseau Polytech partage un certain nombre de ses méthodes de travail et actions. En entrant dans une logique de partenariat et de transversalité, le réseau Polytech et l’ESGT élargissent leur palette de formations, de compétences et d’expertise.

Présentation de l’ESGT

L’École supérieure des ingénieurs géomètres et topographes (ESGT) a été créée en 1946 au sein du Conservatoire national des arts et métiers.

En 2018, la Commission des titres d'ingénieur (CTI) a de nouveau habilité l’ESGT à délivrer son titre d’ingénieur, pour 5 ans. Plus de 3 000 ingénieurs ont été formés depuis la création de l’ESGT, seule entité française à proposer une véritable compétence pluridisciplinaire en sciences, techniques, droit et aménagement, au niveau ingénieur. L’ESGT accueille chaque année en moyenne 300 étudiants répartis dans ses différentes formations (licence professionnelle, master, cycle d’ingénieur). Avec l’INSA-Strasbourg et l’ESTP (Cachan), l’ESGT est l’une des trois écoles d’ingénieurs agréées par l’Ordre des géomètres-experts pour accéder à cette profession.

L’ESGT met à disposition des étudiants des outils de mesure de haute technologie (récepteurs GNSS, tachéomètres, stations de photogrammétrie numérique, scanner laser 3D, drone), des outils de traitement de l’information et de communication et de nombreux logiciels professionnels (DAO, imagerie, stéréovision, SIG, BIM, etc.). L’ESGT possède par ailleurs deux équipements spécialisés : un banc d’étalonnage par interférométrie laser de 51 m et une station GNSS permanente.

Le diplômé de l’ESGT est un spécialiste de la mesure, de la surveillance, de la représentation de la surface de la Terre et de la modélisation numérique, de la délimitation de la propriété, de l’aménagement du territoire et du cadre de vie.

L’ESGT abrite un laboratoire de recherche reconnu par le ministère de tutelle : équipe d’accueil EA4630 « Laboratoire Géomatique et Foncier (GεF) ». Ce laboratoire s’articule autour des deux axes thématiques suivants : l’axe Environnement, Systèmes Naturels, Terre Solide et Enveloppes Fluides et l’axe Constructions, Patrimoine, Villes et Territoires.

Présentation du Cnam

Lieu de rencontre entre les mondes académique et professionnel, le Conservatoire national des arts et métiers est un grand établissement d’enseignement supérieur et de recherche. Ces trois missions principales sont la formation professionnelle tout au long de la vie, la recherche technologique et l'innovation, et la diffusion de la culture scientifique et technique. L’École supérieure des ingénieurs géomètres et topographes (ESGT) a été créée en 1946 au sein du Conservatoire national des arts et métiers.

Disposant d’un fort ancrage territorial, le Cnam propose plus de 500 parcours de formation dans les domaines des sciences exactes, techniques et tertiaires. Chaque année, il accueille plus de 55 000 auditeurs et délivre plus de 13 000 diplômes, certifications ou titres.

Le Cnam développe une recherche pluridisciplinaire et transdisciplinaire en lien avec les grands enjeux de la société. Dans ses 20 laboratoires et ses 16 équipes pédagogiques nationales, il accueille 430 chercheurs et enseignants-chercheurs ainsi que 360 doctorants.

Le musée des Arts et Métiers, composante du Cnam, conserve une collection remarquable de près de 80 000 objets et 15 000 dessins, témoins de l’évolution des savoirs scientifiques et du progrès technique, dont près de 2 500 objets exposés au public.

Présentation du réseau Polytech

Le réseau Polytech rassemble aujourd’hui 15 écoles d’ingénieurs universitaires et deux écoles associées (ENSIM et ESGT) qui relèvent du service public de l’Enseignement supérieur et de la recherche ; leurs diplômes sont habilités par la Commission des titres d’ingénieur.

Au sein de leur université de rattachement, les 15 écoles d’ingénieurs du réseau Polytech développent un modèle original de formation des ingénieurs qu’elles souhaitent partager. La formation Polytech est aujourd’hui reconnue par les entreprises, par les élèves qui adhèrent à la marque Polytech, et par les tutelles locales et nationales qui citent l’exemple du réseau en matière de succès des formations d’ingénieurs en réseau. Les écoles Polytech disposent d’une organisation conforme aux standards internationaux, de « facultés » d’ingénierie au sein d’ensembles universitaires et d’un adossement à des laboratoires de recherche de premier plan. Elles ont aussi démontré leur capacité à travailler conjointement pour réussir des actions d’envergure, par exemple :

  • le concours Geipi Polytech, 1er concours post bac par le nombre de candidats ;
  • le PeiP (Parcours des écoles d’ingénieurs Polytech), cycle préparatoire intégré partagé
  • le programme AVOSTTI, financé par l’ANR dans le cadre des IDEFI ;
  • la réorientation pour les PACES en partenariat avec les UFR de santé ;
  • le recrutement des bacheliers STI2D et STL en partenariat avec les IUT ;

Les écoles du réseau Polytech, avec leur expérience de travail collaboratif depuis plus de quinze ans, leurs pratiques communes, la définition et la mise en pratique de standards pédagogiques, sont bien placées pour porter des formations d’ingénieurs innovantes, inscrites dans un environnement socio-économique complexe et mondialisé.

Plus de 250 personnes du réseau sont mobilisées dans des commissions nationales et groupes de travail.

Des valeurs partagées :
  • Respect et ouverture
  • Exigence et créativité
  • Responsabilité et transparence
  • Anticipation et esprit d’équipe

___________________________________

Pour en savoir plus : www.polytech-reseau.org et www.esgt.cnam.fr