Communiqué de presse

Le Cnam : acteur de la révolution numérique

18 novembre 2016

Le Conservatoire national des arts et métiers est reconnu comme un acteur innovant de la formation par le numérique. Depuis 2014, il a produit 21 Moocs connaissant un réel succès : 350 000 inscriptions, des taux de satisfactions allant de 85 et 95 %, une intégration dans des cursus universitaires étrangers…

Le Conservatoire national des arts et métiers est reconnu comme un acteur innovant de la formation par le numérique. Depuis 2014, il a produit 21 Moocs connaissant un réel succès : 350 000 inscriptions, des taux de satisfactions allant de 85 et 95 %, une intégration dans des cursus universitaires étrangers… L’établissement est aussi devenu un acteur incontournable de la formation au numérique en portant, par exemple, un diplôme labélisé Grande école du numérique pour offrir à des jeunes sans qualification des solutions d’insertion professionnelle. Il vient également de lancer un master Mégadonnées et analyse sociale, avec l’Université Paris 1, pour former des experts dotés de compétences croisées autour des Big Data. Son École nationale du jeu et des médias interactifs numériques (Enjmin) arrive, quant à elle, à la deuxième place du podium des meilleures écoles du classement du Figaro.

Parallèlement, et à l’heure où la loi pour une République numérique établit la neutralité du net, accélère la couverture numérique du territoire et prévoit la reconnaissance officielle de l’e-sport en tant que pratique professionnelle, le Cnam souhaite aussi prendre une part active à la vie culturelle et évènementielle internationale qui anime ce pan désormais incontournable de nos sociétés.

Les 18 et 19 novembre, il accueille IndieCade, festival international du jeu vidéo indépendant, organisé pour la première fois en Europe. Connu pour être le lieu où rencontrer les game designers les plus créatifs du moment, ce festival offrira des ateliers, démonstrations, masterclass et présentera, dans la grande salle des textiles du Conservatoire, une exposition de plus d’une quarantaine de jeux vidéo indépendants. L’Enjmin sera aussi de la fête pour présenter ses projets et ses formations.

Le 25 novembre, ce sera au tour du Grand forum Marie-Claire 2016 « Free-lance/slasheuses/télétravail/coworking… Modes de travail : une révolution en marche ? ». Grand rendez-vous autour des nouveaux modes de vie professionnelle, induits en partie par le numérique, décliné en deux tables-rondes et trois ateliers, cet évènement comptera notamment les interventions de Lubomira Rochet (chief digital officer et membre du Comex chez L’Oréal), Justine Ryst (directrice du développement usages et audience pour Twitter France), Muriel Fagnoni (vice-présidente exécutive de l’agence publicitaire française, BETC) mais aussi de Cécile Dejoux (professeure des universités au Cnam) et Anne Le Nouvel (spécialiste de droit social et enseignante au Cnam), et se terminera par la remise du prix Hello bank ! de la slasheuse inspirante.

Le Conservatoire affiche ainsi sa volonté d’être non seulement un établissement d’enseignement et de recherche de référence sur le numérique, mais également un lieu d’ouverture et de débat autour des grands enjeux de ce secteur porteur d’emploi, de développement économique et d’innovations sociétales.

Le Cnam est le seul établissement d’enseignement supérieur français dédié à la formation des adultes, placé sous la tutelle du ministère en charge de l’Enseignement supérieur.et de la recherche Il pilote un réseau de 30 centres régionaux et de 158 centres d’enseignement, dont le siège est à Paris. Les parcours de formation, modulaires et individualisés, débouchent sur des diplômes de l’enseignement supérieur, du niveau bac+2 aux diplômes d’ingénieur et de 3e cycle, ou sur des certificats attestant de compétences dans des métiers bien identifiés. Chaque année le Cnam accueille près de 64 000 élèves sur tout le territoire national et à l’étranger.